Aux Comores, un village roulé dans la farine : autopsie d’un fiasco financier

En 2016, l’ambassade de France a versé 18 millions KMF pour financer un projet de transformation et conservation du fruit à pain à Chouani, dans la région de Hambou, au sud-ouest de l’île de Grande Comore. Le village a abondé de près de quatre millions de KMF. Mais cinq ans plus tard, rien ne va plus. De ce projet, il ne reste plus qu’un bâtiment qui tombe en ruines.

Aux Comores, les violeurs restent impunis

La mère de Sakina a dû arrêter son travail sur les marchés pour s’occuper de sa fille violée à l’âge de 6 ans. Elle est complètement démunie face à l’ampleur du traumatisme. (Photo MaDemoiZell) PAR HAYATTE ABDOU Le nombre de viols est en recrudescence aux Comores. Les victimes mineures sont parfois très jeunes. Pourtant, les […]